Catégorie : G-League Ignite

Qui va se qualifier ?

Il ne reste que deux journées de saison régulière, et le suspense reste entier pour les dernières qualifications en playoffs. Et vu les rencontres qu’il reste, chaque victoire peut permettre de prolonger l’exercice… Ou pas.
En regardant les formations aux places 7 – 8 – 9, tout est encore possible :

Classement Équipe Victoires Défaites
7 Oklahoma City Blue 8 6
8 Rio Grande Valley Vipers 8 6
9 NBA G-League Ignite 7 7

Mais le plus intéressant reste de regarder qui ces équipes vont affronter ces deux prochains jours :
Oklahoma City Blue – Santa Cruz Warriors (3e)
Rio Grande Valley Vipers – Santa Cruz Warriors (3e)
NBA G-League Ignite – Austin Spurs (4e)

Du lourd au programme, surtout que Santa Cruz reste sur 9 victoires de suite, et affronte les deux mieux classés. Si les Spurs sont aussi devant, ils ont un peu moins connu le succès ces derniers temps. De quoi permettre aux jeunes pousses de l’Ignite de passer devant et d’aller en playoffs ? Les premiers éléments de réponse dès cette nuit !

Kai Sotto ne viendra pas

logo Gleague_igniteOn ne s’en doutait pas hier en rédigeant la news, mais la nouvelle est tombée depuis : il ne viendra pas jouer avec l’Ignite. Les contraintes sanitaires et les voyages internationaux font que l’équipe et le joueur ont fini par tomber d’accord. Sotto ne rejoindre pas la bulle et la formation de G-League. Il reste maintenant à voir s’il parviendra à atteindre son but : devenir le premier joueur philippin à jouer en NBA.

Kai Sotto n’est pas là

logo Gleague_igniteKai Sotto avait fait les gros titres en mai 2020. Il était l’un des gros prospects à choisir d’aller en G-League plutôt que de passer par la case NCAA. Le géant de 2m20 doit d’ailleurs devenir à terme le premier joueur philippin à jouer en NBA.
Mais alors que la saison régulière arrive à la moitié, le joueur n’est toujours pas avec son équipe de G-League… Il a quitté son équipe nationale le 14 février, et est en théorie sur le sol américain. Pourtant, il n’est toujours pas au sein de la bulle à Orlando. Il n’aurait même pas commencé à réaliser les 6 tests PCR nécessaires pour rejoindre ses coéquipiers. Le temps presse, le verra-t-on sur les parquets avec l’Ignite ?