Catégorie : G-League Ignite

MarJon Beauchamp, un parcours sinueux

logo Gleague_igniteParfois la vie de jeune joueur de basket n’est pas de tout repos. En 2019, il était projeté à la 24e place de la draft 2021. Il avait cependant annoncé qu’à sa sortie du lycée il n’irait pas en NCAA, pour privilégier une formation individuelle. Cependant, l’épidémie de COVID-19 est passée par là. Durant ses 8 mois à l’académie de basket Chameleon BX il n’a quasiment pas touché de ballon, en raison des fermetures de salles. Il est du coup rentré chez lui pour jouer dans le Junior College de Yakima Valley. Bien que le niveau de jeu y soit beaucoup plus faible, il a tout de même réussi à se montrer, tournant à 30.7 points, 10.5 rebonds, 4.8 passes, mais aussi avec plus de 40% de réussite derrière l’arc. Tout ce temps loin des radars l’ont éloigné des sommets des prédictions, car il est désormais plus que le 47e joueur de la cuvée 2020, ce qui le placerait en milieu du second tour de la draft. D’après ESPN (ce n’est pas annoncé sur le site officiel de la ligue) il vient de s’engager avec l’Ignite, ce qui fait de lui le tout premier prospect à signer alors qu’il a quitté le lycée depuis plus d’un an. Il espère ainsi pouvoir se montrer, pour monter dans les classements et rejoindre plus facilement la grande ligue.

Jason Hart à la tête de l’Ignite

logo Gleague_igniteL’information avait déjà transpiré depuis quelques temps, mais l’annonce officielle n’avait pas encore été faite. C’est donc bien Jason Hart qui officiera à la tête de l’Ignite, comme l’a affirmé Shareef Abdur-Rahim, le président de la ligue. Il remplace Bryan Shaw, qui va rejoindre Jason Kidd dans le staff des Los Angeles Clippers. Il n’a pas vraiment été recruté pour son CV, car il n’a à son actif qu’un passé d’assistant coach, dont les huit dernières saisons à USC. Il s’est cependant rapproché du rôle ces derniers exercices, étant en 2017-2018 promu au rôle d' »associate ». Il va plutôt apporter son expérience de la NBA, au sein de laquelle il a disputé 341 rencontres. Abdur-Rahim indique aussi que Hart est plutôt tourné vers le développement des joueurs, ce qui est la principale qualité recherchée pour ce poste. A lui maintenant de montrer qu’il a le niveau.

Et de 10 !

Jusqu’ici 7 joueurs de G-League avaient été choisis lors de la draft NBA en 20 ans d’existence. En une nuit seulement trois sont venus se rajouter, grâce à l’équipe fleuron de la ligue, l’Ignite. Jalen Green a été le plus en vue des trois cette année, menant sa formation avec 17.9 points et 4.1 prises. Les Rockets ont vu là un véritable athlète rapide et possédant un bon tir. Même s’il doit encore progresser en défense et régularité, ils n’ont pas hésité à le choisir en seconde position. Non loin de lui à la 7e place a été pris Jonathan Kuminga par les Warriors. Moins prêt pour l’étage au dessus que Green, sa franchise va devoir être un peu plus patiente. Malgré sa propension à trop tirer, mais aussi à rester aimanté au ballon en défense, son explosivité en fait une valeur sûre pour les années à venir. Isaiah Tood quant à lui devrait rejoindre les Bucks. Moins bien loti que les deux autres, il a du attendre le second tour, en 31e position. Il est vrai que si son tir est plutôt bon, son manque d’explosivité et sa défense l’ont fait reculer dans le classement. Pas de chance par contre pour le quatrième larron de la cuvée, mais Daishen Nix était décidément trop faible au tir et en défense pour être considéré dans cette sélection. Ignoré par l’ensemble des franchises NBA, il lui faudra trouver d’autres canaux pour essayer d’atteindre son rêve…

Un australien avec l’Ignite

logo Gleague_igniteLa NBA G-League Ignite continue son marché parmi les bons prospect du pays. C’est au tour de Dyson Daniels de s’engager pour la prochaine saison. Il était déjà connu au niveau international, ayant participé avec son pays aux championnats d’Océanie U15, puis plus récemment au G League Winter showcase 2019. Il compte sur l’exposition de la ligue mineure de la NBA pour l’emmener au niveau supérieur, et a refusé les offres de certaines universités américaines telles que Oklahoma ou North Carolina State. Après Princepal Singh l’an dernier, il est le second joueur des NBA Academy à s’engager pour l’Ignite. Ces académies ont pour objectif de détecter les meilleurs prospects hors USA, au travers de structures d’entraînement, centre d’activités multiples, salles de musculation et de fitness. Il en existe six à ce jour, en Australie, Chine, Inde, Mexique, et au Sénégal.

Jaden Hardy arrive aussi…

logo Gleague_igniteLa NBA G-League Ignite n’en finit pas de recruter les meilleurs lycéens du pays, et pourrait se retrouver avec une belle équipe la saison prochaine. C’est au tour de Jaden Hardy d’apposer sa signature sur un contrat d’une saison avec l’Ignite. Recrue cinq étoiles, il était pourtant sur les tablettes de grandes universités, comme Kentucky, UCLA et Arizona. Il est d’ailleurs considéré comme le troisième meilleur joueur de sa classe d’âge. Choisi comme McDonalds All-American, il n’a pourtant pas joué depuis un an. Il n’a en effet pas pu disputer sa saison sénior au sein de l’institution de Coronado, car l’état du Nevada a annulé toutes les compétitions. Lors de son année junior, il avait tourné à 30.4 points, 9.1 rebonds et 8.4 passes décisives.

Au tour de Scoot Henderson !

logo Gleague_igniteAprès Zeng et Foster Jr., un troisième joueur a donné son accord pour rejoindre la NBA G-League Ignite l’an prochain. Scoot Henderson est aussi une recrue de grande classe, car il est considéré comme le 7e meilleur joueur de son âge. Mais surtout, cette arrivée marque un réel changement dans la philosophie de cette formation. Jusqu’ici tous les joueurs étaient en dernière année de lycée, et devaient rejoindre une université. Henderson lui n’a que 17 ans, n’étant que junior. Il n’est donc en théorie pas éligible à la draft 2022, mais 2023 ! Il va donc devoir passer deux saisons avec l’Ignite, devenant par la même occasion le plus jeune basketteur professionnel de l’histoire américaine. Il a ainsi préféré un contrat d’un million de dollars, plutôt qu’un passage dans les facs d’Auburn, Arkansas ou encore Georgia, qui en avaient fait leur priorité.

Fanbo Zeng avec l’Ignite ?

logo Gleague_igniteAprès Michael Foster Jr. qui a déjà signé, il se pourrait que Fanbo Zeng le suive bientôt. Un peu moins connu que Foster Jr. car il n’est qu’un prospect quatre étoiles au lieu de cinq, il est tout de même le plus grand espoir chinois. Il s’était d’ailleurs engagé avec l’université de Gonzaga, mais aurait finalement décidé de faire marche arrière pour se rapprocher au plus près du monde professionnel. Arrivé aux États-Unis en 2017, il sera éligible à la draft 2022.

Michael Foster Jr. avec l’Ignite

logo Gleague_igniteOn est encore loin de la prochaine saison mais l’Ignite commence déjà à attirer les bons prospects ! Le premier à signer avec l’équipe est Michael Foster Jr.. Classé septième des meilleurs lycéens, il s’agit déjà d’une recrue de choix. Dans son établissement de Phoenix, il a ainsi tourné cette année à 32.2 points et 18.4 rebonds. Il avait tout d’abord pensé rejoindre les universités de Florida State ou Georgia, mais a finalement été attiré par l’idée de se frotter à d’autres professionnels plutôt qu’à des jeunes de son âge. L’Ignite avait des chances de ne durer qu’une année, et pourtant le second exercice est déjà bien embarqué.

Qui va se qualifier ?

Il ne reste que deux journées de saison régulière, et le suspense reste entier pour les dernières qualifications en playoffs. Et vu les rencontres qu’il reste, chaque victoire peut permettre de prolonger l’exercice… Ou pas.
En regardant les formations aux places 7 – 8 – 9, tout est encore possible :

Classement Équipe Victoires Défaites
7 Oklahoma City Blue 8 6
8 Rio Grande Valley Vipers 8 6
9 NBA G-League Ignite 7 7

Mais le plus intéressant reste de regarder qui ces équipes vont affronter ces deux prochains jours :
Oklahoma City Blue – Santa Cruz Warriors (3e)
Rio Grande Valley Vipers – Santa Cruz Warriors (3e)
NBA G-League Ignite – Austin Spurs (4e)

Du lourd au programme, surtout que Santa Cruz reste sur 9 victoires de suite, et affronte les deux mieux classés. Si les Spurs sont aussi devant, ils ont un peu moins connu le succès ces derniers temps. De quoi permettre aux jeunes pousses de l’Ignite de passer devant et d’aller en playoffs ? Les premiers éléments de réponse dès cette nuit !

Kai Sotto ne viendra pas

logo Gleague_igniteOn ne s’en doutait pas hier en rédigeant la news, mais la nouvelle est tombée depuis : il ne viendra pas jouer avec l’Ignite. Les contraintes sanitaires et les voyages internationaux font que l’équipe et le joueur ont fini par tomber d’accord. Sotto ne rejoindre pas la bulle et la formation de G-League. Il reste maintenant à voir s’il parviendra à atteindre son but : devenir le premier joueur philippin à jouer en NBA.