Delaware Blue Coats — Westchester Knicks

Delaware Blue Coats — Raptors 905

Delaware Blue Coats — Maine Celtics

Delaware Blue Coats — Maine Celtics

Delaware Blue Coats — Greensboro Swarm

Delaware Blue Coats — Raptors 905

Delaware Blue Coats — Capital City Go-Go

Delaware Blue Coats — Capital City Go-Go

Delaware Blue Coats — Rio Grande Valley Vipers

Après avoir perdu la première rencontre de ces finales dans le Texas, Delaware n’a plus le choix, toute défaite signifiant la fin de leur quête du titre 2022. Ils comptent pour cela sur Shaquille Harrison, récent meilleur défenseur, pour empêcher leurs adversaire de marquer autant de points que lors de la première confrontation.

L’une des clés sur lesquelles ils s’appuient consiste à ralentir Trevelin Queen, le MVP de la ligue. Et si cela marche en début de partie, le rouleau compresseur adverse finit tout de même par se mettre en route.

C’est en fait tout ce qui fait l’essence des Vipers depuis des années qui ressort à ce moment là. Rio Grande Valley est connu comme une formation qui aime courir tout au long des matchs. La franchise avait même été surnommée « the most running, gunning team pro basketball has ever seen ». En gros, on court, on shoote, avec un nombre de possessions par rencontre impressionnant.

Pour que cela fonctionne il faut des artilleurs. Avec 24 points et 9 rebonds, Queen ffait le boulot. Daishen Nix répond aussi présent avec ses 18 unités et 10 prises.

A cela ils rajoutent un peu de défense, en tenant Delaware à 39 % de réussite et en bloquant pas moins de 14 tirs. Ils verrouillent enfin le rebond, s’emparant de 18 ballons de plus que leurs adversaires.

Avec tous ces paramètres réunis, ils parviennent à démarrer le dernier quart temps devant, 104 à 86. Delaware essaie bien de revenir, notamment par l’intermédiaire de Karim Mane, 20 points, ou encore Myles Powell, 28, mais ne peut jamais réellement combler le trou. Au mieux ils se retrouvent à 10 longueurs, 124 à 114, mais il ne reste alors que 2:33 à jouer, trop peu pour espérer quoi que ce soit.

Les absences de Charlie Brown Jr. et Jared Springer, deux atouts habituels des Blue Coats ont aussi peut être pesé dans la balance, mais ce sont bel et bien les Vipers qui finissent par remporter la victoire et le titre. Avec quatre championnats, Rio Grande Valley sème tous ses poursuivants, aucune autre franchise n’ayant remporté plus de deux bagues dans toutes l’histoire de la ligue.

Delaware Blue Coats — Long Island Nets

Les Blue Coats se sont montrés en forme tout au long de l’exercice, et sont logiquement favoris pour ce premier tour des playoffs.

Malgré cela, les débuts sont plutôt serrés, et il n’y a que deux possessions d’écart entre les deux équipes en fin de premier quart temps. C’est lors de la période suivante qu’ils parviennent à se détacher plus largement, s’appuyant sur une bonne adresse. Ils convertissent plus de 50 % de leur tentatives, mais surtout 45,2 % des banderilles tirées derrière l’arc transpercent les filets. Grâce à Jaden Springer (26 points, principalement en seconde mi-temps), Myles Powell, 25, ou encore Charles Bassey (17 et 10 rebonds), ils construisent une avance de 18 longueurs à la mi-temps, et ne sont par là suite jamais repris.

Tyrone Wallace a beau inscrire 28 unités, ou encore David Juke Junior en ajouter 21, les Nets sont éliminés, laissant les Blue Coats passer le premier tour pour la seconde saison de suite.